Libellés

mardi 24 juin 2014

Pourquoi moi?...





La maladie n'est pas une fatalité, mais plutôt un arrêt forcé pour nous indiquer que nous n'allons pas sur le bon chemin.
Quand le corps parle, c'est que nous n'écoutons pas notre âme.